JE M’OPPOSE AUX PÉAGES URBAINS !

https://www.40millionsdautomobilistes.org/non-aux-peages-urbains?idU=2

L’avant projet de loi d’orientation sur les mobilités (LOM) a été dévoilé mercredi 17 octobre 2018, avec des mesures préoccupantes à la clé…

Sous prétexte de limiter la circulation automobile et lutter contre la pollution et les nuisances environnementales, le Gouvernement prévoit en effet de faciliter la création de péages urbains aux portes des grandes agglomérations : si ce dispositif venait à être mis en place, les automobilistes devraient s’acquitter d’un montant pouvant atteindre 2,50€ pour avoir le droit d’atteindre le centre d’une ville de plus de 100.000 habitants, et jusqu’à 5€ pour les villes de plus de 500.000 habitants, c’est à dire Paris, Marseille et Lyon !

Mais ce n’est pas tout : dans la liste des projets évoqués, il y a aussi la création d’une « carte grise » vélo. Sous couvert de lutter contre le vol, les cycles pourraient être identifiés par un marquage sur le cadre… Une identification qui pourrait surtout permettre de faciliter la verbalisation des cyclistes, après avoir allègrement mis en place toutes les mesures possibles et imaginables pour faire les poches des automobilistes ! À ce rythme-là, à quand une plaque d’immatriculation pour les trottinettes et les poussettes ?

Boostez la force de frappe de Panamza : abonnez-vous !

http://www.panamza.com/300818-force-de-frappe/

Contre les mensonges d’État, la désinformation des journalopes, le négationnisme des anticomplotistes, l’hypocrisie des faux rebelles et la violence des racailles identitaires, engagez-vous avant qu’il ne soit trop tard : soutenez le journalisme  d’investigation de Panamza !

Le Comité d’évaluation des 80 km/h s’inquiète de l’augmentation des accidents de la route

http://www.moto-net.com/article/le-comite-d-evaluation-des-80-km-h-s-inquiete-de-l-augmentation-des-accidents-de-la-route.html

Le Comité indépendant d’évaluation des 80 km/h mis en place par plusieurs associations dénonce des chiffres « préoccupants », loin des objectifs du gouvernement. Explications.