« La plupart des études sont fausses » : l’avertissement choc d’un chercheur — TSA

https://www.tsa-algerie.com/la-plupart-des-etudes-sont-fausses-lavertissement-choc-dun-chercheur/

La solution passe par le resserrement collectif des critères de l’ensemble des acteurs de la recherche, et pas seulement les revues: universités, agences de financement public, laboratoires… Mais ces institutions sont toutes soumises à la concurrence.

“Le système n’incite pas les gens à aller dans la bonne direction”, dit à l’AFP Ivan Oransky, journaliste cofondateur du site Retraction Watch, qui couvre les retraits d’articles scientifiques. “Nous voulons développer une culture où on récompense la transparence”.

Le problème vient aussi des médias, qui doivent selon lui mieux expliquer à leurs lecteurs les incertitudes inhérentes à la recherche scientifique, et résister au sensationnalisme.

“Le problème, c’est la succession sans fin d’études sur le café, le chocolat et le vin rouge”, se plaint-il. “Il faut qu’on arrête”.

Publicités

Un commentaire sur “« La plupart des études sont fausses » : l’avertissement choc d’un chercheur — TSA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s