Pour une Société des sociétés : celle des associations libres et volontaires ;

http://tiny.ph/rfNc => Elisée Reclus
http://tiny.ph/tNGe => Мы все связаны

jbl1960blog

N’œuvrant que pour le bien commun au sein de communes autonomes qui se fédèrent.

Il nous faut créer une société parallèle, celle des associations libres fédérées, boycotter le système et institutions de manière exponentielle au nombre de gens rejoignant les associations libres… À un moment donné, la désobéissance civile, donc la confrontation avec l’État sera inévitable, mais si les gens, nous, la minorité, faisons tourner la société déjà localement en ignorant l’État et le système politico-économique qui nous sont imposés, l’obsolescence de ces entités ne fera que croitre et elles tomberont quasiment d’elles-mêmes ou avec un petit coup d’épaule « non-violent ».

C’est avant tout une question d’état d’esprit individuel d’abord, puis collectif ensuite, se confédérant par la solidarité car il faut cesser de nous laisser dicter nos « différences » par l’oligarchie qui perd totalement les pédales et surtout il faut cesser de la laisser organiser notre division.

La première des…

Voir l’article original 2 222 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s