Souverainisme de conviction, souverainisme d’opportunité – Le blog de descartes

http://descartes.over-blog.fr/2018/06/souverainisme-de-conviction-souverainisme-d-opportunite.html

Pour ceux que mon discours laissera sceptiques, je propose quelques considérations, quelques indicateurs qui montrent qu’une crise est devant nous. Pour commencer, il y a la question de la dette. En effet, la politique d’austérité voulue par les Allemands et voulue par la Commission n’a pas réussi à endiguer la montée des dettes publiques. Pratiquement tous les grands pays de la zone Euro ont vu leurs dettes publiques augmenter en proportion de leur PIB malgré les tours de vis successifs. Même la Grèce, soumise pourtant à une austérité drastique, voit sa dette dériver pour atteindre 180% de son PIB. L’Italie avec 130%, la France et l’Espagne frôlant les 100% sont à peine moins bien loties. Et rien n’indique que le processus doive s’arrêter. Lorsque la conjoncture se retournera – et beaucoup d’indicateurs montrent qu’on arrive à la fin du cycle de croissance – cette dette deviendra un fardeau insupportable. Et tôt ou tard il faudra que les créanciers se résignent au fait que leurs créances ne seront pas payées. Car il n’y a pas d’exemple dans l’histoire ou des dettes d’une telle proportion aient été remboursées.

http://tiny.ph/49e5 => destruction massive !

une seule option devant eux ! appuyer assez longtemps sur le bouton « RESET » ! pour repartir a zéro tout en changeant de paradigme …

https://fr.wikipedia.org/wiki/Paradigme

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nouveau_paradigme