États-Unis : Création des premiers humains génétiquement modifiés

« Errare humanum est, perseverare diabolicum »

Aphadolie

Il a été révélé la création pour la première fois au monde des premiers humains génétiquement modifiés. La divulgation de la naissance aux États-Unis de 30 bébés en bonne santé après une série d’expériences a provoqué une nouvelle furieuse querelle d’éthique.

Jusqu’à présent, deux des bébés ont subi des tests et on a découvert qu’ils portaient les gènes de trois « parents ». Quinze enfants sont nés ces trois dernières années à la suite d’un programme expérimental de l’Institut de médecine et des sciences de procréation de St Barnabas dans le New Jersey.

Bébé – OGM - 1

Les bébés sont nés de femmes qui avaient des problèmes de fécondité. Des gènes extérieurs d’une femme donneuse ont été insérés dans leurs ovules avant d’être fécondés, en attendant qu’elles puissent concevoir d’elles-mêmes. Des tests d’empreinte génétique sur des enfants entre un et deux ans confirment qu’ils ont hérité de l’ADN de trois adultes

Voir l’article original 617 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s