Le Pr Abdoulaye Bathily analyse les gros obstacles qui se dressent sur la route de l’émergence politique et économique de l’Afrique

http://tiny.ph/kofs -> un despote masqué en mission

kouroukanfouganews

image

Le professeur Abdoulaye Bathily a estimé que les «bases des régimes se rétrécissent» de plus en plus en Afrique, au profit des membres de la famille, du groupe ethnique et groupe social des chefs d’État. Dans un entretien accordé à la fondation Mo Ibrahim, l’ancien représentant spécial du Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (Onu) pour l’Afrique centrale a indiqué que ce problème et l’absence de vraie rupture au plan économique constituent les principaux blocages de l’émergence économique du continent.

L’ancien représentant spécial du Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (Onu) pour l’Afrique centrale est formel : l’émergence des pays africains n’est pas pour demain. Dans un entretien d’une trentaine de minutes accordé à Rama Salla Dieng (Fondation Mo Ibrahim) en marge du week-end de la Gouvernance de la Fondation Mo Ibrahim à Marrakech sur la Gouvernance, le leadership et l’action politique, Abdoulaye Bathily pose et analyse les…

View original post 546 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s