TLAXCALA: “Nous venons en amis”, ou Comment apporter la lumière au cœur des ténèbres Le documentaire choc d’Hubert Sauper sur le Sud-Soudan

Le réalisateur de l’inoubliable Cauchemar de Darwin (racontant la catastrophe engendrée par l’introduction de la perche du Nil dans le Lac Victoria) est un Autrichien installé dans une ferme en France. Pour réaliser son doc, il a construit un avion ultra-léger, baptisé Sputnik, et équipé d’un moteur de tondeuses à gazon, avec lequel il s’est rendu à petites étapes au Sud-Soudan, où chaque atterrissage du coucou valait à Sauper et à sa bande des honneurs militaires. Le choix de ce mode d’abordage d’un pays au cœur des ténèbres était à la fois symbolique – l’avion, emblème de la civilisation industrielle et bombardière – et pratique –permettant d’accéder à des lieux lointains et isolés et de filmer l’histoire via la géographie. Une comparaison, vu du ciel, de la forme organique ronde des villages africains et de celle, quandrangulaire, des campements de réfugiés de l’ONU, vaut bien des discours.
=
source (s) voir lien (s) ci-dessous.
=
http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=21114
=

=

=
articles, commentaires sont publiés sous la responsabilité exclusive de leurs auteurs.
=

http://tiny.ph/RSOz -> Naomi Klein r

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s