« Macron ou le Coup d’État contre la ‘prise d’otage’ », par Bruno Adrie

http://tiny.ph/Q9mI -> Article 35

In cauda venenum

Le président des emmarchiens dispose, depuis le 3 août, d’une arme de destruction massive qui s’appelle la Loi d’habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue social.

Je passerai sur la suspecte cohabitation des « ordonnances » et du « dialogue social » dans l’intitulé de cette loi. Le rapprochement coude à coude de ces deux contraires n’est pas sans rappeler le fameux slogan « la guerre c’est la paix », l’oxymore ultime de la novlangue inventée par George Orwell dans son roman 1984.

Cette loi permettra, bien entendu, de prendre des décisions sans consulter le Parlement, grâce au blanc-seing donné par une dégringolade de députés emmarchiens dépourvus de culture politique, ignorants des tensions qui polarisent la société et payés pour être les rouages non pensants et bien huilés d’une mécanique qui va broyer les derniers vestiges de notre démocratie. Car ce sont les pleins pouvoirs qu’ils lui ont donnés, à…

View original post 998 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s