« Pénicaud la mal peignée, c’est pas un, c’est presque cinq millions », par Bruno Adrie

http://tiny.ph/lSK6 -> le langage politique
=
http://tiny.ph/zuKG -> le théorème de Pasqua

In cauda venenum

Formidable, cet article de 20 minutes qui révèle que Pénicaud a empoché 4,74 millions d’euros en trois ans, soit 266 années de salaire brut d’un smicard. Avec ce pactole, la ministre peignée à la serpillère va pouvoir s’offrir une perruque décente avant de continuer son oeuvre de destruction du monde du travail. Je dois dire que le mental de ce genre de personne reste un mystère pour moi. Accumuler autant d’argent en même temps qu’elle programme l’appauvrissement et même la paupérisation des salariés est un paradoxe que je ne m’explique pas. Comment s’arrange-t-elle avec les lambeaux de conscience qui peinent, nous n’en doutons pas, à émerger des replis squameux qui lui chiffonnent l’encéphale ? Comment cette emmarchienne à peau fripée par le feu dévorant des Avarices n’entrevoit-elle pas la contradiction profonde qui existe entre le traitement qu’elle prône pour les autres et celui qu’elle s’applique à elle-même ? Il faut qu’elle ait le…

View original post 162 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s