Les migrants clandestins, entre l’humanité des uns et la fermeté des autres ! par Cherif Ali

MBL-محمد بهلولي الاخضر

small font medium font large font
Les migrants clandestins, entre l’humanité des uns et la fermeté des autres !

par Cherif Ali

Dans une déclaration à vif, Ahmed Ouyahia a clairement fait savoir que l’immigration clandestine en Algérie est « source de crimes, de drogue et d’autres fléaux ». Quelques jours auparavant, c’est le Premier ministre qui à partir de la tribune de l’APN a déclaré « nous ne sommes pas des racistes, nous sommes des Africains, des Maghrébins et des Méditerranéens. L’Afrique et le monde arabe sont le prolongement naturel de l’Algérie et l’espace dans lequel elle évolue et se développe ».

Deux hommes politiques algériens. Deux visions opposées quant à la politique migratoire à mettre en œuvre : l’un veut régulariser la situation des migrants au plan séjour et travail, le second met en garde contre une telle démarche qu’il qualifie de «populiste».

En clair, notent les observateurs, le message d’Ahmed Ouyahia…

View original post 1 640 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s