« Pour Juan Branco, Macron, pas de complot », par Bruno Adrie

« Or, le « sans foi ni loi » Macron a beau être « convaincu de sa bonne foi », il n’est qu’un individualiste « qui a toujours investi dans sa réussite personnelle », « qui n’a jamais investi dans le rapport à l’autre, à aucun moment » et qui a toujours recherché « une concentration de pouvoir pour lui-même ». Macron ne dispose d’aucune légitimité morale ni politique, sa carrière ne présentant aucune dimension « sacrificielle ». »
http://tiny.ph/mvHw -> un despote masqué

In cauda venenum

Dans une émission de la chaîne Là-bas si j’y suis intitulée « Macron ou la tentation autoritaire », la journaliste Aude Lancelin a reçu Juan Branco, normalien et docteur en droit et philosophie, candidat perdant de la France Insoumise aux dernières législatives et conseiller juridique de Julian Assange. Juan Branco a d’abord parlé de Julian Assange mais nous ne retiendrons que ce qu’il a dit de Macron.

Pour Juan Branco, Macron n’est que « l’individu type d’une certaine forme de civilisation qui répond aux canons esthétiques de réussite professionnelle et intellectuelle assez superficiels qui sont imposés à notre époque, qui va avoir un discours à la fois parfaitement plat du point de vue de la pensée mais qui a les abords de la complexité et de l’élaboration et qui réussit tout ce qu’il fait, qui a un mariage, certes un peu inconventionnel, mais qui fait partie de ces étrangetés tout à fait…

View original post 1 087 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s