Conseil Constitutionnel : la honte… – C6R

Mais la mise en congé ne signifie pas la démission, impossible selon les textes. D’ailleurs le Conseil lui-même a posé en 1984 le principe d’une assimilation complète entre membre de droit et membre nommé. Cela vaut évidemment pour François Hollande qui voulait supprimer ce statut mais n’y est pas parvenu.

On avouera que le spectacle de cette institution surpolitisée et rongée par le carriérisme est passablement lamentable. Mais la honte est totale quand on apprend la vraie raison de la nomination de Michel Mercier : il était un concurrent dangereux pour Gérard Larcher à la présidence du Sénat après les élections de septembre prochain. N’avait-il pas efficacement travaillé au rapprochement entre François Bayrou et Emmanuel Macron pendant la dernière campagne présidentielle ? Voilà comment se galvaudent l’esprit public et le sens de l’Etat dans la V° République.

=
source (s) voir lien (s) ci-dessous.
=
http://www.c6r.org/conseil-constitutionnel-la-honte
=

=
http://tiny.ph/mvHw -> un despote masqué
=
articles, commentaires sont publiés sous la responsabilité exclusive de leurs auteurs.
=
http://tiny.ph/eNAE -> création diffusion chaos
=
http://tiny.ph/nmu4 -> Yankland goulag au levant

=
http://tiny.ph/j6lg -> Cercle Bastiat Frédéric
=
http://tiny.ph/1etZ -> servir, c’ est accepter
=

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s