CLAUDE EL KHAL: La vérité, victime d’une balle perdue?

Nous avons le droit de savoir. Nous avons le devoir de savoir. Mais qu’en est-il du droit aujourd’hui, et qu’en est-il du devoir? Que reste-t-il des belles paroles de tous ceux qui, après chaque nouveau cadavre, se scandalisent et s’horrifient, et jurent de ne point faillir avant que justice soit faite? Elles semblent toujours se perdre dans le brouhaha des débats futiles, des weekends frivoles et des feux d’artifice.

Non, la vérité n’est pas la victime d’une balle perdue. Elle est celle de notre docile puérilité.

=
https://claudeelkhal.blogspot.fr/2017/07/la-verite-victime-dune-balle-perdue.html
=
source (s) voir lien (s) ci-dessus.
=
articles, commentaires sont publiés sous la responsabilité exclusive de leurs auteurs.
=

=

=
http://tiny.ph/rKMm -> les mots des maux
http://tiny.ph/bo8Q -> la lettre apolitique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s