Le cordonnier qui veillait le mort

ainsi un tel est pris qui croyait prendre … méfions nous des apparences !

Le ciel de Leyenda

cordonnier

Dans les villages de Provence, on croit communément que celui qui veille un mort fait une bonne action.

Or, il y avait dans un pays un ouvrier cordonnier, assez simple d’esprit, qui toutes les fois que quelqu’un mourait sans avoir assez de parents ou d’amis pour être veillé, acceptait volontiers de lui rendre cet office. Il portait son tire-pied, une forme et du cuir, et passait bravement la nuit à faire des souliers sans dépense de luminaire. 

Un jour, ses camarades qui depuis longtemps, riaient de cette manière de faire, eurent envie de le dégoûter à jamais de veiller ainsi banalement les morts. Ils lui montèrent un coup qu’ils croyaient charmant. En effet un d’entre eux contrefit le mort, fut couché dans un lit avec tout l’appareil des funérailles, et un autre alla annoncer au cordonnier qu’on manquait d’une bonne âme pour aller veiller un mort la nuit suivante.

« J’y irai ! » dit notre bon garçon. 

Dès que la nuit commença…

View original post 301 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s