TLAXCALA: Marcher pour ne pas mourir : lettre à un éléphant

Marcher, pour ne pas mourir. Fuir le froid, la sècheresse, la perturbation d’un territoire, le manque de nourriture. Tout quitter pour mieux vivre ailleurs. Pour donner une chance à ses petits. C’est la force qui a permis a toutes les espèces de peupler la terre… En cette journée internationale des réfugiés, voici une lettre tirée du livre Lettres à ma génération, ed Michel Lafon.
=
http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=20781
=

source (s) voir lien (s) ci-dessus.
source (s) see link (s) above.
=

=
http://tiny.ph/0YVn -> indignez vous !
=
http://tiny.ph/lSK6 -> le langage politique
=
http://tiny.ph/rKMm -> ces mots … nos armes
=
articles, commentaires sont publiés sous la responsabilité exclusive de leurs auteurs.
articles, comments are published under the exclusive responsibility of their authors.
=

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s