Suède : le centre de traumatologie de Stockholm refusera les femmes violées pour ne plus soigner que des immigrés

civilwarineurope

Le centre de crise et de traumatologie de Stockholm est depuis dix ans à disposition des personnes gravement traumatisées. Cette clinique soigne par année environ 200 personnes, dont en moyenne environ 140 sont des femmes, dont plusieurs d’entre elles ont été victimes d’un viol. A l’avenir, la clinique refusera les femmes violées et n’acceptera plus que des patients traumatisées par la torture et la guerre.

Le parlement régional de la province de Stockholm a pris cette décision. La raison officielle en est que le contrat avec la clinique n’autorise que le traitement des traumatismes dûs à la torture et à la guerre. La vraie raison est en en fait que l’on veut plutôt utiliser la capacité de la clinique pour les immigrants clandestins. La déléguée du gouvernement régional aux questions psychiatriques, Maria Hägerstrand, définit les futurs patients comme suit : « C’est un groupe qui croît avec les gros flux d’immigration…

View original post 75 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s