Tchétchénie : le génocide continue

« nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, ou nous mourrons tous ensemble comme des idiots. »

Combat

On la croyait anéantie par la Résistance, détruite par les débarquements alliés, n’ayant plus de refuge, après avoir quitté les mentalités, que les livres d’histoires ou de témoignages.

 Et pourtant, soixante-douze ans plus tard, le Monstre s’est réveillé ; la démoniaque idée d’ériger des camps dans lesquels seraient exterminés quiconque aurait une couleur de peau, une religion, une orientation sexuelle ou une idéologie différente, et par conséquent serait un être inférieur à l’Humain, a trouvé une nouvelle demeure. Un nouvel abri dans lequel elle pourrait se tapir tranquillement, à la manière d’une ombre, tout en attendant que le Mal soit commis sous ses yeux : la mentalité du Président Tchétchène Ramzan Kadyrov et le gouvernement à la tête duquel il commet un nouveau crime contre l’Humanité. Le premier avril, alors que le reste du Monde en était aux plaisanteries et aux poissons de papier, le média russe indépendant « Novaïa Gazeta » publiait…

Voir l’article original 742 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s