Johnson vs McIntosh un monument de papier de la suprématie blanche

Comme quoi la connerie humaine n’a pas de limite… Monsieur Plus lui dirait
comme quoi la connerie humaine n’ a plus aucune limite de nos jours …
« errare humanum est, perseverare diabolicum »

jbl1960blog

Par Steven Newcomb ; Universitaire, juriste, chercheur et écrivain.

Auteur du livre Pagans in the Promised Land, Decoding the Doctrine of Christian Discovery  traduit par de larges extraits par Résistance71 et en version PDF {N°4} de 45 pages ► Païens en Terre Promise, décoder la Doctrine Chrétienne de la Découverte.

Sur ce blog tous les billets du même auteur ou en lien ►https://jbl1960blog.wordpress.com/?s=steven+newcomb

Comme nous le rappelait judicieusement raimanet par ce billet, en 230 ans d’existence sous sa forme constitutionnelle la Nation Exceptionnelle et Indispensable a mené 219 guerres d’agression. Alors que depuis octobre 1492 il fut simplement implicitement compris qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche ». Et toutes les approches partagèrent le même narratif trompeur qui dépeignait le génocide comme une quête sacrée et un acte de charité profonde envers…

Voir l’article original 1 602 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s