Le cabinet noir

Le ciel de Leyenda

cabinet-noir-elysee

Vous vous imaginez peut-être, comme nous tous, que le Cabinet noir n’existait plus, que c’était la pratique des régimes désuets, professant le mépris de la liberté.

M. Paul Morand n’est point de cet avis et Max Jacob ayant publié sous ce titre, un livre nouveau, l’auteur de « Fermé la  Nuit » raccompagne d’un commentaire ou il demande pourquoi le poète n’aurait-il pas sur les lettres qui ne lui sont pas adressées, « tout droit de regard au même titre que le Ministre de l’intérieur » ?

Alors, le Ministre de l’Intérieur farfouille dans notre correspondance… et il en a le droit…

C’est M. Paul Morand qui le dit…

Et il est dans un Ministère…

Mais peut-être, n’est-ce là que littérature et que M. Sarraut lui-même ne s’en doute pas.

Paris, 1928.

View original post

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s