« Macron, Ruffin et le bilan du quinquennat Hollande», par Bruno Adrie

http://tiny.ph/BEzu -> Hollande poids et mesures …

In cauda venenum

Dans L’émission politique du 6 avril 2017 animée par la fille de ministre Léa Salamé et l’homme au scooter d’or David Pujadas, François Ruffin faisait remarquer à un Emmanuel Macron souriant mais sur ses gardes que les mots ACTIONNAIRE, DIVIDENDE, PDG, BANQUE, FINANCE, FONDS DE PENSION ET SPECULATION avaient été les grands absents de son programme. François Ruffin, pour qui, aucun doute, la finance était bien restée l’amie du candidat d’ « En Marche ! », faisait alors semblant de se demander à qui allait bien profiter le candidat Macron et répondait à sa propre question rhétorique en lui présentant trois chèques : le premier, celui des aides publiques touchées par Whirlpool (63 millions d’euros) ; le second, celui du CICE dont ont bénéficié les actionnaires et PDG des très grosses entreprises (plus de 20 milliards d’euros) ; le troisième, et c’est là, qu’après deux banderilles, il plantait son épée dans le cœur à sang froid du taurillon à lingettes, un…

View original post 766 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s