Résistance au colonialisme: Botter le cul de l’empire… | Resistance71 Blog

… en disant NON ! et en changeant notre attitude envers l’état et la marchandisation pour développer les confédérations des associations libres qui démonteront le système pyramidal coercitif.

Ce n’est aucunement en votant que nous réaliserons le projet de l’humanité, bien au contraire, voter, c’est acquiescer au pseudo-consensus du statu quo oligarchique. Voter c’est perpétuer le système de l’escroquerie généralisée, sortir du cercle vicieux induit passe par refuser de jouer leur jeu, de prendre la tangente vers une nouvelle linéarité progressiste émancipatrice, d’arrêter d’être le chien qui court après sa queue…

Les peuples indigènes de tous les continents colonisés nous montrent le chemin. L’avenir de l’humanité passe par le peuple occidental émancipé de l’idéologie coloniale, se tenant main dans la main avec ses frères indigènes pour avancer dans la société des sociétés.

Tout le reste n’est que…

=
https://resistance71.wordpress.com/2017/03/24/resistance-au-colonialisme-botter-le-cul-de-lempire/
=
origine(s) source(s) voir le(s) lien(s) ci-dessus.
=

=
http://tiny.ph/Zp0v -> voter, c’ est abdiquer
=
http://tiny.ph/qIFX -> tic, tac, toc, tic, tic, tic
=
http://tiny.ph/fowc -> l’ électeur, ce criminel
=
http://tiny.ph/CDFj -> Ce(ux) que nous visons
=
http://tiny.ph/1etZ -> servir, c’ est accepter
=

=
articles, commentaires sont publiés sous la responsabilité exclusive de leurs auteurs.
articles, comments are published under the exclusive responsibility of their authors.
=

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s