La théorie du dédoublement du temps – J-P Garnier Malet

http://tiny.ph/qIFX -> tic, tac, tic, tac, toc, toc

Aphadolie

Biographie succinte :

Jean-Pierre Garnier Malet, suit un cursus de physique, choisi la mécanique des fluides. Mais voilà, dès la première année, il passe ces certificats dans le désordre. Pour accéder en année supérieure, il faut une dérogation mais que seul peut octroyer le Président de la République. Son professeur de physique introduit cette demande de dérogation, car il veut conserver le jeune Malet dans son laboratoire.

En attendant une réponse, Malet fait de la bibliographie et passe son temps en bibliothèque. Il y trouve notamment une équation (dite de Laplace Bernouilli) dont l’énoncé est posé en anglais. Jean Pierre l’intègre, mais il lit mal l’anglais et il ne comprend pas que c’est in-intégrable. Son professeur s’en amuse, mais l’équation est bel et bien résolue, alors que la communauté scientifique n’en trouvait pas la solution. De ce fait, de Gaulle octroie la dérogation. Mais les applications de l’équation sont telles qu’on…

Voir l’article original 282 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s