Agenda critique de mars: Mathurine, bouffon de Sully (contribution n°2)

http://tiny.ph/qIFX -> tic, tac, tic, tac, tic, tac …

Maître Renard

On sait que les Rois admettaient auprès d’eux des bouffons, des fous du roi qui avaient autant le rôle de les distraire que les conseiller. Ce qui était vrai pour les Rois, l’était aussi pour les Princes et Seigneurs dans leurs manoirs. Et aussi pour les abbés dans leurs couvents et les évêques dans leurs palais.

Dans le tarot de Marseille, l’arcane du Mat correspond à celle du Fou et représente à la fois l’errance et la folie mais aussi l’insouciance et la Liberté. Le bouffon sert ainsi à détourner l’attention: comme pour le sacrifice d’Abraham, il est le bouc-émissaire qui, par une pirouette, dégonfle une situation délicate. Il détourne de la mort, comme la muleta évite au torero de servir de cible.

Tous les rois , tous les princes eurent donc  leur bouffon: Attila lui-même s’était attaché les services d’un professionnel du genre . Les plus célèbres  ont été…

Voir l’article original 550 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s