Première allusion à l’option nucléaire en Syrie

Strategika 51 Intelligence

Le Chef de la diplomatie russe, Serguei Lavrov, a écarté, aujourd’hui 09/12/2015, un éventuel recours à des armes nucléaires [tactiques] en Syrie, soulignant que les armes conventionnelles suffisent amplement à lutter contre le terrorisme.

Pour les non-initiés, cette allusion en relation avec l’usage de missiles de croisière lancés à partir de bâtiments de surface en Mer Caspienne, à partir de bombardiers stratégiques et dernièrement à partir de submersibles en Méditerranée orientale, est bien un message codé à l’encontre de l’Otan.

Ce message vise moins un effet d’annonce que l’établissement d’une ligne rouge et par dessus tout la conséquence d’un éventuel dépassement de cette dernière par les autres parties ou protagonistes impliqués dans le conflit.

En d’autres termes, Moscou laisse implicitement entendre qu’il est prêt à aller très loin en Syrie et que ce pays est pratiquement sous le parapluie nucléaire russe.

Certains experts russes et autres  croient que des armes…

Voir l’article original 43 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s